Origine et provenance du maracatuRainha do Darue

Le maracatu est un rythme traditionel du nord-est du Brésil. Dans les villes de Recife et Olinda, au coeur de l'état de Pernambuco, le maracatu s'est développé depuis plus de 400 ans de la musique et la tradition des esclaves provenants de l'Afrique.

En partant de Porto Novo, les Portuguais exportaient depuis le royaume Dahomey avec sa capitale Abomey (aujourd'hui Benin) des membres des tribus des Fon, Nagô, Yoruba, Adja, Ewes et Minas. Avec les esclaves venaient aussi les cultes du voudou (Orixa dans la langue Yoruba) vers l'Amérique du Sud.

Mélangé avec les réligions des tribus de l'Afrique Centrale s'est développé le Candomblé. La majeure partie des chants et prières du Brésil, de Haiti et du Cuba sont jusqu'alors en Yoruba, Nago ou Goun, une autre langue de l'Africa de l'est. Pour les Portuguais la parole "Kongo" fit une dénomination simplifiante.

(pour plus d'informations, voir chez Pierre Fatumbi Verger)

La parole Maracatu significa une réunion bruillante d'hommes d'origine négroide ou moulatte et avait une intonation négative. Durant le temps du carnaval, les esclaves avaient la permission de vivre en public leurs traditions et leur réligion. C'est là qu'ils ont célébré la fête du couronnage de leur roi et de leur reine.

Vêtu des habits barroques jetés par les Portuguais, les participants du défilé ont formé la cour pour le roi et la reine: prince et princesse , ducs, barons, ambassadeurs, leurs femmes, porteurs de drapeaux, porteurs de pare-sole, du corps de tambours, des dames de la cour et de la Dama-de-paço, la pre-mière dame de la cour, qui, pendant les défilés, porte la poupée -calunga- symbolisant les reines mortes d'antan.

Depuis le 17. siecle le maracatu se joue plus ou moins de la façon d'aujourdhui: La gonguê, cloche, donne le rhytme, les caixas, tambours de guerre, forment le tapis de rhythme avec les ganzas, les shakers, les shekeres et les alfaias, les tambours de bois sonors, jouent les toques différents, des variantes de rhythme.

 

Deutsch*********************Portuguese*********************Fran�ais*********************English